LA PART DES DEPENSES D’ETAT DANS LE PIB DIMINUE

samedi 20 septembre 2008
par  fsu.paca
popularité : 72%

Contrairement à la storytelling à la mode, en France, la part des dépenses de l’Etat par rapport au PIB diminue. On trouvera, joints à cet article, trois graphiques explicites.

Insupportables les dépenses publiques en France ?

Mais les dépenses de l’Etat (hors dépenses sociales et collectivités territoriales) sont dans la moyenne des pays de l’OCDE, moins élevées qu’au Royaume Uni par exemple, un point seulement au dessus des Etats-Unis.

Car tout dépend de ce que l’on compare. Ainsi, des pays ont fait le choix d’ « externaliser » (de privatiser) certaines dépenses : s’il y a certes moins de fonctionnaires, l’Etat paye néanmoins les dépenses, et c’est le poste « consommations intermédiaires » qui augmente.

Mieux : en France, la part des dépenses de l’Etat dans la PIB a chuté depuis 2000. En effet, le PIB augmentait pendant que les dépenses diminuaient, « grâce » aux suppressions de postes, au quasi gel de la masse salariale des fonctionnaires (retard de plus de 8% de notre pouvoir d’achat depuis 2000), mais aussi baisse mécanique de la masse salariale avec l’arrivée de jeunes recrutés pendant que le baby-boom part à la retraite, en particulier chez les enseignants.

En clair, on nous ment effrontément.

En savoir plus ? Voir les documents ci-joints.


Documents joints

part du budget de l'EN dans le PIB
part de la DIE dans le PIB
part du budget de l'Etat dans le PIB

Publications

Journal Régional

POUR - Revue de la FSU

Pour 200

Navigation

Articles de la rubrique